Lien du chemin de navigation

Multitanks International

 Maintained by:
 Multitanks propose 3 gammes de produits : - des raccords pour des cuves IBC de 1000 litres - une gamme complète de graines Vilmorin pour tous les jardiniers - Gaz duracool , gaz idéal pour remplacer les gaz R12 ou R134a à moindre frais
Pourquoi récupérer l'eau de pluie
Règlement de la Boutique
Procédure remplissage Duracool 12a
Attention, nous sommes en rupture de stock sur les canettes duracool 12a. Nous devons en recevoir vers le 17.08 et pourrons reprendre les livraisons qu'aux alentours de cette date
Newsletter de la Boutique
Ajoutez ma Boutique à vos Favoris et recevez mes newletters par e-mail. Vous saurez ainsi quels sont mes nouveaux objets en vente et mes offres spéciales.
Intérêt général
  
Avant de vous présenter nos citernes, voici une petite introduction sur l'eau de pluie en général, quel est son intérêt au quotidien:

  1. Pourquoi récupérer l'eau de pluie ?
  2. Quels usages pour l'eau de pluie ?
  3. Quelle quantité d'eau peut-on récupérer ?
  4. Comment récupérer l'eau de pluie ?
  5. A-t-on le droit de stocker de l'eau de pluie dans des cuves pour arroser son jardin ?

Pourquoi récupérer l'eau de pluie ?

L'eau est un bien précieux même si on en dispose à volonté et en permanence dans notre région. L'eau du robinet nécessite de lourds traitements pour la rendre potable et l'on peut penser que les coûts de traitement vont continuer à augmenter dans les prochaines années. Aujourd'hui la quantité d'eau utilisée par une personne varie entre 150 et 300 litres par jour.

On peut penser à réduire sa consommation d'eau chez soi . On peut aussi penser, et d'autres pays font la démarche depuis plusieurs années déjà, que toute l'eau utilisée chez soi ne doit pas être nécessairement potable : en effet pour laver la voiture ou des objets extérieurs, pour arroser le jardin, l'eau de pluie peut suffire.

Ces solutions permettent d'économiser le coût de litres d'eau potable mais aussi permettent de ménager les nappes phréatiques qui alimentent nos réseaux. À terme, cela limite les volumes d'eaux sales à traiter, donc les investissements à réaliser par la collectivité, et les volumes de déchets de stations d'épuration (boues) dont l'élimination est problématique.

Quels usages pour l'eau de pluie ?

L'eau de pluie peut être utilisée pour les toilettes, l'arrosage, le lavage, tous ces usages ou seulement un seul (par exemple l'arrosage). Elle peut être stockée pour l'employer ultérieurement. Pour le lave-linge, outre l'économie qu'elle procure à terme, l'eau de pluie est bénéfique puisqu'elle offre l'avantage d'être douce car non calcaire. Cela donne à la lessive un pouvoir lavant plus important, ce qui permet d'en diminuer les doses ; les adoucissants sont alors inutiles. En effet, le calcaire s'incruste dans les fibres des tissus et les rend cassantes ce qui use le linge s'use 30 % plus vite. L'eau calcaire, appelée également eau dure, s'attaque aussi aux appareils électroménagers en déposant des couches de tartres qui, lors de la chauffe, provoquent ainsi encrassages, fuites, déperditions d'énergie et chute de rendement.

Retenir l'eau de pluie sur sa parcelle permet aussi de diminuer ou d'éviter le risque d'inondation pluviale urbaine, risque existant à Montreuil (voir la page des risques majeurs). Dans certains endroits, les propriétaires peuvent se voir obliger, lors de la construction d'une habitation, d'aménager un réseau de rétention d'eaux pluviales. Ces réservoirs seront alors d'une capacité de 4500 à 9000 litres.

Quelle quantité d'eau peut-on récupérer ?

Pour une maison individuelle de 100 m2 au sol, on estime la capacité de récupération d'eau de pluie à environ 5000 à 7000 litres. Une famille de 4 personnes peut économiser 70 000 litres d'eau potable par an... Même pendant le mois où il pleut le moins, vous pouvez tout de même récupérer 30 à 40 litres par m2 de toiture.

Voici un tableau vous indiquant combien de litres d'eau vous pouvez récupérer par m² de toiture et par région:


Ouest
Nord
Est
Centre
Sud Ouest
Sud Est
Corse
Janvier

79

51

60

53

82

58

60

Fevrier

69

49

57

54

74

61

57

Mars
63

47

52

59

68

63

54

Avril

47

40

54

59

63

54

42

Mai

56

56

69

77

76

56

35

Juin

49

57

81

80

65

44

20

Juillet

44

52

67

58

53

25

7

Aout

56

56

85

84

66

44

16

Septembre

66

55

65

74

72

70

43

Octobre

71

54

53

68

72

97

73

Novembre

88

61

68

67

80

75

83

Decembre

84

56

60

54

87

69

68

Annee

772

634

771

787

858

716

558

 

Comment récupérer l'eau de pluie ?

Le principe est simple : l'eau des goutières est détournée vers une cuve qui peut être installée à l'intérieur ou à l'extérieur de l'habitation.

A-t-on le droit de stocker de l'eau de pluie dans des cuves pour arroser son jardin ?

L'article 641 du code civil expose que tout propriétaire a le droit d'user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds. En conséquence, chaque propriétaire peut récupérer et stocker l'eau de pluie dans des réservoirs et en user pour arroser son jardin.

Toutefois, il arrive fréquemment que ce principe de base rendant propriétaire de l'eau tombée chez soi soit modifié par accord entre propriétaires de terrains contigus. Il est possible en effet d'acquérir le droit d'utiliser les eaux de pluie de son voisin ou de renoncer aux siennes propres.


Attention : quel que soit le sens de l'engagement, il doit être scrupuleusement respecté.

Ces conventions prennent une importance particulière lorsque les terrains sont en déclivité l'un par rapport à l'autre : le propriétaire d'un terrain situé en contrebas peut, du fait de l'existence d'un tel accord, devenir le titulaire exclusif du droit d'utiliser les eaux de pluie tombant sur le terrain situé au-dessus du sien. Il peut alors les capter et les stocker à son unique profit.


Sachez qu'un tel accord, s'il a fait l'objet d'un acte notarié, se transmettra avec le bien lors de sa vente ou lors d'une succession.